" On ne guérit jamais de certaines blessures tout comme on ne perd jamais l'accent de son pays natal "
Je crois qu'à certains moments dans la vie on refait des chemins à l'envers. Les miens passent par la cuisine. Ce ne sont pas des Madeleines mais des escales gourmandes aux saveurs exotiques.
Vendredi, Miss Fraise et moi sommes parties à la découverte du marché de Saint Denis la rebelle.
Un brin d'appréhension relevée par une bonne dose de hardiesse, nous avons découvert le monde coloré et animé des halles.
Il y avait une foule de gens d'ici et d'ailleurs, des maraîchers hâbleurs, des racines, de l'herbe, des voiles et des transactions. 
Nous avons acheté de quoi nous retrouver autour d'un généreux plats d'acras et d'un poulet Colombo.
Et je me suis souvenue... Des recettes, des gens, des personnes que j'aimais, des couleurs du marché, des accents créoles, du goût des choses.
J'ai bu et j'ai du beaucoup parler à en saouler mon hôte.

Dimanche. Si vous saviez combien il nous est agréable de partager nos couleurs. Le temps du Summertime avec Le Mulot et vous.

DSC_0218_2_

march__antillais

Acras de morue, citrons verts et piments. Photo de fraises août 2010
Marché antillais de Françoise Ledemoiselle trouvé Ici