Je vais vous parler de Fraise puisqu’elle est partie se mettre au vert et ne reviendra pas avant que ne soit passé le temps des confitures…

Fraise est du genre Emoi, véritable Fraise sauvage, je l’ai croisé alors que je me promenais seule en foret avec ma coupe pleine. Fraise s’était, elle aussi, éloignée des sous bois afin de prendre l’air, trop de champignons lui faisaient de l’ombre.

Nous étions aussi surprises l’une que l’autre et avons fait mine de nous ignorer. D’habitude je n’aime pas la fraise, ma préférence va à la framboise.

J’ai cependant remarqué le rouge profond de sa robe et le parfum qui se dégageait lorsqu’elle bougeait.

J’ai aussi remarqué qu’elle parlait moins avec la bouche qu’avec les yeux. Si bien que nous pouvions entendre ce qui se passait autour de nous. Chaos.

Du champagne et des fraises. Ni confiture, ni jus de fruit, ni marmelade.

Juste une alliance, une entente.

Elle est fraise. Rougissante, Constante, vraie, vivante.

Mon amie.

Je l’ai rencontré un jour alors que je n’avais pas besoin d’elle.

Pure fantaisie.

septembre_029