Elle tituba jusqu’à une chaise, grisée par tant d’émotion.carnet1

Fraise se demanda si Champagne s’était aperçue du manque d’assurance dans chacun de ses pas.

Aucun mot ne sortit de sa bouche, par crainte qu’ils ne trébuchent à leur tour. Il lui parut soudain évident que- pour plus de confort- il lui faudrait coucher les mots qu'elle ne pouvait prononcer sur une feuille de papier.

Lorsqu’elle sortit le petit carnet de son sac, elle s’aperçut qu’elle tremblait encore un peu.

Champagne, qui semblait avoir compris les raisons de son silence, lui glissa un stylo entre les doigts.

Leurs mains se frôlèrent.

Elle fixa son attention sur ce morceau de papier qui traînait là, sur la pelouse au repos.